Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Une solution radicale pour combattre le terrorisme 

Posté par: Djibril ndiaye| Vendredi 13 novembre, 2015 02:11  | Consulté 2478 fois  |  0 Réactions  |   

 

Combattre le terrorisme par la justice c'est comme un malade qui prend des calmants comme l'aspirine ou le advil. Mais réellement pour combattre la maladie il faut un diagnostic, suivi de prescription et de traitement par des médicaments spécifiques pour combattre la maladie. L'ennemie numéro un du terrorisme est l'éducation, la formation et l'emploi.

 L'éducation nous donne le savoir et la liberté de choisir. Une société bien éduquée quelque soit le savoir est à moitié sauvée. Mais parfois l'éducation peut être un couteau à double tranchant. C'est pourquoi la connaissance seulement n'est pas suffisante mais aussi avoir la faculté de séparer le vrai et le faux, quelque soit le niveau d'éducation d'une société, ses citoyens ont besoin de leaders dans les domaines(politique, social et religieux). L'éducation doit être suivie ou alliée à une formation.

La formation nous prépare à la vie adulte, d'être utile et indépendant à la société. Quelque soit nos connaissances, si nous ne sommes pas formés professionnellement nous ne serons pas utiles de façon maximale à notre société. La profession augmente la confiance et renforce la personnalité de l'être humain et même fait partie de la fondation de sa croyance. C'est encourageant qu'à même la majorité des sénégalais sont des hommes de métiers. Il y'a une dizaine d'années je prenais le déjeuner chez un maiga(nom donné aux nigeriens qui font le café au Sénégal ) dans un restaurant tagana, le maiga m'a dit vous les sénégalais vous pouvez vivre dans tous les pays sans problème majeur. Je l'ai demandé pourquoi? Il m'a répondu parceque la majorité des sénégalais sont des hommes de métiers. Mais qui dit éducation et formation, doit penser à l'emploi. 

Avant l'auto emploi était développé au Sénégal et jusqu'à présent. Mais avec la globalisation et les crises financières, le gouvernement doit faciliter l'emploi par la construction de routes, d'infrastructures et une bonne gouvernance. Le gouvernement peut créer des emplois mais ce n'est pas sa priorité. La disponibilité des financements et l'aide à l'assistance technique doivent aider nos citoyens à développer leurs talents d'entrepreneurs pour développer le secteur privé de façon très solide en collaboration avec nos universités.

L'éducation la formation et l'emploi sont les trois facteurs qui peuvent combattre ou
 éradiquer le terrorisme et l'immigration de masse.

 L'auteur  djibril ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
djibril ndiaye
Blog crée le 09/05/2012 Visité 416446 fois 63 Articles 6793 Commentaires 25 Abonnés

Posts recents
Souvenirs et mémoire de nos jeunes héros perdus dans L\'Océan Atlantique et la Méditerranée.
Le baobab et les pangols 
Une solution radicale pour combattre le terrorisme 
Les partis communistes dans l\ évolution de notre démocratie
When foreign aid become an investment
Commentaires recents
Les plus populaires