Pour la première fois, Macky évoque l’idée de se séparer d’Abdoul Mbaye

  • Source: : Seneweb.com | Le 22 août, 2013 à 10:08:48 | Lu 42068 fois | 65 Commentaires
content_image

Pour la première fois, Macky évoque l’idée de se séparer d’Abdoul Mbaye

Envisage-t-il de se séparer de son Premier ministre Abdoul Mbaye si son implication est avérée dans l’affaire Habré ? La réponse est oui. Car Macky Sall n’hésitera pas, le cas échéant, à lâcher le chef de son gouvernement. Le président de la République s’est montré on ne peut plus clair sur la question, lors d’un entretien aux confrères new-yorkais du magazine Foreign Affairs, parcouru, ce jeudi par Seneweb News.


« S’il est avéré qu’il est réellement lié (ou impliqué: ndlr) à l’affaire Habré ou qu’il est accusé de quoi que ce soit, alors je prendrais une décision. Mais pour le moment, il n’y a aucune raison de douter de lui, ou de prendre des mesures contre lui », a répondu le chef de l’Etat, qui, pour la première fois, envisage une séparation avec l’ancien banquier du président Habré, le Premier ministre Abdoul Mbaye.


Quant à l’extradition alors réclamée d’Hissène Habré en Belgique en vue d’un procès, « le monde a changé. En 2013, il est inacceptable pour nous d’extrader les leaders africains vers les pays européens », a réfuté Macky Sall. « L’Afrique, pense-t-il, doit avoir les moyens de juger les personnes accusées de crimes. Dans le cas de Monsieur Habré, une décision de l’Union africaine a exigé du Sénégal où il a vécu en exil pendant plus de 20 ans, qu'il puisse organiser son procès. Ce mandat avait accepté par mon prédécesseur et cela doit être appuyé. C’est ce que nous sommes en train de faire », a expliqué Macky Sall.


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (41)


Douraa En Août, 2013 (10:45 AM) 0 FansN°: 1
LES PHOTOS DE MACKY ET ABDOUL MBAYE ON DIRAT QUE C'EST ABDOUL MBAYE LE PRESIDENT
Asdcre En Août, 2013 (13:26 PM) 0 FansN°: 1
tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef.
toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c'est comme si elle était rasée.
car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.
l'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
en effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme;
et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.
c'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.
toutefois, dans le seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme.
car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de dieu.
jugez-en vous-mêmes: est-il convenable qu'une femme prie dieu sans être voilée?
la nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux,
mais que c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile?
si quelqu'un se plaît à contester, nous n'avons pas cette habitude, non plus que les Églises de dieu.
les epîtres de paul, 1corinthiens, chapitre 11 versets 4 a 16
Pfffffffffffffffffffffffffffff En Août, 2013 (10:45 AM) 0 FansN°: 2
Le masque de NIANGAL que porte Macky cache sa peur de prendre les decisions adequates.pfffffffffffffffff C'est pas elegant de parler ainsi a son premier ministre qui doit en tirer toutes les consequences pffffffffffffffffff
??? En Août, 2013 (13:08 PM) 0 FansN°: 1
relisez svp, macky dit que s'il etait impliké il prend une décision mais qu'il n'a aucune raison de douter de lui, ça veut dire qu'il a toujours confiance en lui que voulez vous de plus ???
Makhala En Août, 2013 (10:47 AM) 0 FansN°: 3
comme les démons de la division ne les laissent pas, les éternels diviseurs, normal qu'il en parle. seuls la bande des voleurs traques cherche a détourner l'attention
Paranoya En Août, 2013 (10:49 AM) 0 FansN°: 4
Je n'ai pas la même lecture car cette idée n'est pas née au moment de l'interview mais quand l'accusation a été portée pour la première fois et depuis lors les accusateurs n'ont jamais démontré qu'es ce que Abdoul vient faire dans une affaire de crimes contre l'humanité ou de charnières , je vous renvoie à la conférence de presse du procureur général après l'arrestation de Habré , même Oussou Bébé particulièrement intéresse au début se terre comme un ver sur la question , il y a donc une volonté répétée de mettre fin à une collaboration basée sur le respect dans l'intérêt bien compris du Sénégal entre deux hommes de valeur , quelle mission !
Gueye114 En Août, 2013 (10:50 AM) 0 FansN°: 5
Tous à la manifestation de ce jeudi (aujourdhui) à 17h, place de l'obélisque, pour dénoncer les crimes de l'armée Egyptienne !



Montrons au monde que le Sénégal est un pays de principe et de droit de l'homme .
Burk En Août, 2013 (11:04 AM) 0 FansN°: 1
wabadjiba va,on s'en fout des egyptiens qui s'entretuent consciencieusement,toi senegalais tu as pas mal de chats a fouetter.pourquoi pas "tous a la banlieue pour aider a enlever l'eau?
Assiana En Août, 2013 (10:53 AM) 0 FansN°: 6
Macky dofoul sakh. S'il l'écarte, dotouma saf. Abdoul Mbaye comme premier ministre est ce qu'il ait fait de meilleur depuis son arrivée à la tête de l'état.
Yesss En Août, 2013 (11:00 AM) 0 FansN°: 7
Vraiment ces faux journalistes de Seneweb ont une façon unique de lire et interpréter les propos des gens...

Couillons va!
Ptg En Août, 2013 (11:09 AM) 0 FansN°: 1
100% d'accord, c'est une fausse interprétation et un titre racolleur. pas du journalisme, juste du kpakpato. du seneweb quoi...
Griot Moderne En Août, 2013 (09:04 AM) 0 FansN°: 2
yess , vous avez vraiement raison. ce que le president a dit ne neccessite aucune insinuation de ce genre.voila une preuve encore que ces journalistes sont comme des vautours a la recherche d'une charogne a dechiqueter en creant une tension . vrai chenapans ces gens la. la contribution ne parraitra peut etre pas mais vous l'aurez quand meme lu. doule
Macky La Poisse En Août, 2013 (11:01 AM) 0 FansN°: 8
Et il nommera un premier ministre TOUCOULEUR comme il en avait l'intention!Les accidents s'ACCUMULENT DEPUIS L'ELECTION DE MACKY!Hier seulement il ya eu PLUS DE DIX MORTS!Macky PORTE MALHEUR!!! :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
Jata En Août, 2013 (11:30 AM) 0 FansN°: 1
je vois k l'idée de nommer abc suit son cours. wait and see
Borome Gualem Gui En Août, 2013 (11:20 AM) 0 FansN°: 9
idypresident,je vous conseille d aller a nimjatt ziara mame cheikhna cheikh saadbou khertou avant 2017,allahou Akbar.
Xalas En Août, 2013 (11:34 AM) 0 FansN°: 10
Justice à 2 vitesses
L'enfant Derribe En Août, 2013 (12:01 PM) 0 FansN°: 11




La vérité et quel que soit le verdict de cette audience de la CPI, le Président Laurent Gbagbo est et demeurera le meilleur homme politique africain de ces cinquante dernières années. Vivement que les élites africaines suivent les sages conseils de cet homme exceptionnel ; particulièrement, que les dirigeants de l’UA entendent bien ce Gbagbo a dit au monde.

Fdf En Août, 2013 (12:10 PM) 0 FansN°: 12
MOKOY YEKK.... IL AURAIT DU ETRE UN NON HALPULAR..... LOUMOUY DOUFF MELNI CARREFOUR INDEPENDANCE.....
Digne Fils D'afrique En Août, 2013 (12:13 PM) 0 FansN°: 13
Le Président GBAGBO fascine parce qu’il a une vision de l’avenir. Ce que le Président Mandela disait de lui-même peut se dire du Président GBAGBO : « Je suis une girafe. Avec mon long cou, ma tête est haut perchée et je regarde loin. ». Le Président GBAGBO admire tous ceux qui ont tracé une route, sans repère, sans recette, sans précédent pour les aider. Il en va ainsi de George Washington, de Lénine, de Gandhi ou « des pères de la Nation » en général. Il sait que la gestion sans perspective ne peut suffire à apporter le bien-être aux populations. Il suit en cela le précepte du Nouveau Testament : « Celui qui, ayant la main à la charrue, regarde en arrière n’est pas fait pour le royaume de Dieu ». Toute sa vie, il a été l’homme du «devandougou», l’homme d’avenir, préparant la Côte d’Ivoire aux échéances des siècles à venir, lui rendant l’espérance et lui donnant les moyens de sa grandeur, c’est-à-dire de sa prospérité. C’est la raison des 3 dimensions (modernité, prospérité et démocratie) qu’il veut atteindre. « Je veux construire un Etat moderne avant de partir de la présidence. C’est la seule raison pour laquelle je suis venu au pouvoir. Je ne suis pas venu pour être riche, mais pour laisser mon nom. Pour graver dans la mémoire collective mon passage à la présidence. Surtout que mon ambition est de construire l’Etat moderne, l’Etat prospère et démocratique ».

Comme on le voit, alors que les autres se confinent dans une perspective politicienne, lui se place dans la perspective de l’histoire. Il est venu pour lutter avec l’Histoire. Il ne voit pas son action dans l’instant. Mais dans le temps et dans l’espace. C’est sûr : il porte la marque des bâtisseurs.

Que disait Napoléon ? « On ne conduit le peuple qu’en lui montrant un avenir. Un chef est un marchand d’espérance.».

Parce que le Président GBAGBO a une vision, parce que le Président GBAGBO est un montreur d’avenir, le peuple sait où il veut l’emmener et lui fait confiance.



Citoyenn 221 En Août, 2013 (12:13 PM) 0 FansN°: 14
Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com

Visitez le premier site d'information citoyenne samarew.com
Homme Digne En Août, 2013 (12:24 PM) 0 FansN°: 15
Homme de grande valeur, le Président Laurent GBAGBO incarne des valeurs prisées par le peuple : le courage, la vérité, le parler vrai, l’intégrité, le respect des engagements pris, l’humilité, l’humanisme et la justice. C’est le «woody», le «jal Afrique», «le garçon pile ». Autant d’appellations affectueuses qui retracent sa constance, sa persévérance et sa témérité dans la lutte. Il estime d’ailleurs que Dieu l’a préparé pour les temps difficiles. Ce leader courageux a seulement deux peurs : la peur du jugement de Dieu et la peur du jugement du peuple. Il peut dormir tranquille car il vit dans la foi et ses actions plaident pour un jugement bienveillant du peuple.

Le Président GBAGBO dit la vérité parce que c’est par la vérité qu’on suit les traces. C’est par rapport à ce que tu dis qu’on sait ce que tu es. Il fustige le comportement de tous ceux qui croient que la politique, c’est l’art de mentir. Il sait aussi que le peuple aime la vérité. «Du reste, le Président de la République est un homme prédisposé à aimer et à cultiver la vérité. Le nom GBAGBO, nom prémonitoire, est une invitation à l’amour de la vérité. En effet, ce nom dans une de nos langues nationales, de nos langues du terroir, signifie «n’aie pas peur, n’aie aucune crainte de dire la vérité, de faire éclater la vérité», «GBA-GBO». Oui, «GBA-GBO ! Monsieur le Président, votre nom est une invitation, mieux, une injonction à toujours dire la vérité.».

Il est le «Tiantigui».
Ibou Ngaté En Août, 2013 (12:26 PM) 0 FansN°: 16
Je me demande au nom de quelle loi, morale, éthique, ou de quel autre principe sacro-saint, nous Africains devrions-nous mettre à la disposition des Européens ou Américains les ressortissants africains mêlés à des affaires de crimes, tortures ou autres délits? Accepter cela aurait été la preuve que nos dirigeants sont indignes de la confiance que leurs peuples respectifs ont placée en eux; nos identités culturelles et historiques africaines doivent être sauvegardées à la lumière que de ce que nous ont légué nos ancêtres restés intransigeants et fiers de leur africanité, par rapport aux nombreuses exactions dont ils étaient l'objet de la part du colonisateur blanc. Refuser l'inacceptable et l'abominable relève d'un culte de personnalité, à tous points de vue, que l'oppresseur cherchera toujours à annihiler sans succès devant la détermination et le courage de son adversaire. Evitons d'être la risée de l'autre côté du monde par une ignominie résultant des actes que nous posons souvent juste pour faire plaisir à l'Europe et l'Amérique, dont le passé de colonisateurs en Afrique nous a déjà suffisamment édifiés sur leur velléités et brimades de toutes sortes qu'ils nous ont fait subir! Si Notre cher Président Macky Sall s'inscrit dans cette logique de dire NON quand il le faut et de rester serein par rapport aux décisions majeures qui engagent le Sénégal et sa souveraineté, j'applaudis des deux mains et ne lui souhaite que du bien dans l'exercice de son mandat!
Moi224 En Août, 2013 (12:42 PM) 0 FansN°: 1
je me pose chaque matin la même question. on peut d'abord s'étonner du fait que beaucoup d'informations cruciales de nos décisionnaires politiques soient révélées aux micros de journalistes étrangers. c'était souvent le cas chez wade et cette tradition continue avec macky. imaginez vous la même information de françois hollande qui indique qu'il pourrait faire partir j m ayrault au micro de wal fadjri, pop, le quotidien, etc. ce n'est même pas imaginable mais nous, comme d'habitude... même pour juger habré, on va quémander les sous nécessaires alors qu'on peut faire une enquête selon les sous qu'on a de dispo pour notre dignité. la politique de nos moyens et pas la recherche permanente de moyens de notre politique, en fait plutôt celle dictée par la banque mondiale, "la communauté internationale", etc.
Peuls,  En Août, 2013 (12:38 PM) 0 FansN°: 17
"Je n’avais pas nommé mon Premier ministre (Abdoul Mbaye) en prenant en compte l’affaire Habré. Maintenant, s’il est établi qu’il est responsable de quoi que ce soit dans cette affaire, je prendrais une décision. Mais pour le moment, il n’y a aucune raison de douter de lui ou de prendre des mesures contre lui, en attendant que la justice prenne une décision". Voilà le passage attribué au Président de la République laique-démocratique-sociale du Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT, Son Excellence, l'Ingénieur Macky SALL, accordée à un Journaliste américain, avant l'arrivée du Dr. Barack OBAMA au Sénégal. Y voire-lire-comprendre une éventuelle séparation dérive des culture-nature-éducation-langue-us-coutume-modes-manières-façons de l'auteur-autrice de cette interprétation. On n'est pas PM ou Ministre ou autre pour l'éternité! L'honorable Abdoul Mbaye se retirerait de son grè, pour être libre de mettre les points sur les I, s'IL est mis en cause dans cette lugubre affaire Habré. Le tribaliste wade est CHASSE, l'obscéne wadisme avec. Le SENEGAL ETERNELLEMENT ARCHI-PLURIEL EN TOUT, D'ABORD ET TOUJOURS!

PEULS.

Tigo En Août, 2013 (12:42 PM) 0 FansN°: 18
Il faut auditer la gestion de Nafy Ngom Ndour. Il faut impérativement l'auditer.



Il faut balayer devant sa porte avant de penser à balayer ailleurs;
Le Patriote En Août, 2013 (13:19 PM) 0 FansN°: 1
ça m'etonne pas que vous appeler tigo, lou yomb rekkkk, travailler à la sueur de votre front au lieu de sucer le sang des pauvres gens, apres on finit a dire que les gens sont mechants!! il faut travailler c'est mieux que de faire palabre!!!
Moi224 En Août, 2013 (12:43 PM) 0 FansN°: 19
Niak Fayda rek ces pauvres présidents africains.
Fatim En Août, 2013 (12:45 PM) 0 FansN°: 20
a vous tous pris dans le double filet de l'impérialisme et l'autochto-ethnophobie; vous tous emprisonnés; contraints à l'exil; mutilés; sinistrés; dépouillés; avilisés; président; madame; fidèles compagnons de la lutte pour l’émancipation muselés; que l'esprit de dieu vous fortifie au delà de toute mesure. bien de personnes n'osent pas signer cette page parce que la traque du moindre sympathisant de gbagbo continue en sourdine. c'est un crime passible de représailles que de porter tricots à effigies de gbagbo; tous les moyens de connexions: téléphones; ordinateurs; connexions internet font l'objet d'une vaste campagne en vue de faciliter l'identification du moindre dissident. même les églises font l'objet de mise en garde concernant le contenu de leurs cultes et de la portée de leurs appareils de sonorisation de la part de personnes qui n'avaient jamais été gênés auparavant. peut être même que moi aussi je fais mon entrée par la grande porte par la publication de ces constats. mais le devoir de mémoire m'oblige à citer la président gbagbo qui disait (je paraphrase) qu'il ne servait à rien de l'écarter lui parce qu'il en naîtrait automatiquement des millions comme lui; car en fait; le pion indispensable; ce n'est pas lui; mais l'envie d’indépendance vraie et d'égalité avec l'ex-colon; l'impérialiste d'aujourd'hui. modeste de sa part; mais plein de sens. a vous tous; je veux rappeler que dieu est justes.qui vivra verra
Le Patriote En Août, 2013 (13:03 PM) 0 FansN°: 21
c'est koi cet article de merde, pourquoi tant de haine et d'idée de nuire à une personne qui ne vous jamais fait de mal!!! :sn:  :sn: 
Soutien A Toi Fatim En Août, 2013 (13:07 PM) 0 FansN°: 22
Jamais nous ne dormirons plus. Jamais nous n’accepterons plus de prendre la place d’esclave qui prie et remet tout entre les mains de Dieu. Non, Dieu ne combat pour personne, pas même pour le peuple juif qui a fini par le comprendre et s’est doté de la bombe nucléaire. Dieu nous a donné l’intelligence et la liberté de discerner entre la paix et la guerre et de choisir évidemment la paix. Alors, si le voisin cherche palabre contre nous, quitte à nous de trouver les moyens de notre défense. Dieu, jamais ne lèvera son petit doigt pour nous sortir de nos prisons, parce que ce n’est pas lui qui nous a mis là. Le soleil de nos libertés ne finira par briller sur nous que si nous-mêmes acceptons déjà de quitter les creux impossibles de nos prisons où ses reflets ne peuvent nous atteindre. Si nous continuons religieusement à subir, sans réagir, il faudra bien ne pas se plaindre par la suite, car les «cris qu’on pousse ne réveilleront jamais plus personne.». Personne ne nous interdira donc de lutter, de revendiquer notre passé. Nous n’avons pas besoin de l’inventer, car un passé plus grand et glorieux n’existe nulle part. Nous avons simplement besoin de le reprendre à ceux qui nous l’ont volé et falsifié sans honte, comme de petits enfants voleurs de bonbons à l’étal. M. le Président, comme j’aurais aimé marcher sur les chemins de notre liberté aux côtés de mon père, ce guerrier africain qui m’a appris dès le bas âge le sens de la bravoure, du courage et du devoir. Hélas, il nous a quittés il y a quelques années. Paix à son âme ! Mais le combat de votre fils, Michel, à vos côtés; celui de Mouatassim, mort aux côtés de son père, le vaillant guerrier et martyr Mouammar Kadhafi, afin que nous soyons libres en Afrique m’a redonné espoir et dignité; ainsi qu’à toute la jeunesse africaine.



Voilà pourquoi rien ne nous fera plus reculer. Car arrive toujours un moment où le cri humain se fait entendre, car c’est au cri qu’on reconnaît l’homme. Et un homme qui crie n’est pas comparable à un chien qui aboie. Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse. Et aujourd’hui, la jeunesse africaine crie: Assez! Y en a marre! Marre de voir nos ressources exploitées au détriment de nos populations; marre de voir nos sœurs violées, nos mères déshonorées, nos pères humiliés dans leur dignité d'hommes; Marre de voir notre jeunesse sacrifiée et son avenir hypothéqué. Qui donnera une sépulture digne à tous nos morts en Afrique? Qui commémorera nos martyrs? Lorsqu’on tue les sages, emprisonne les historiens, traîne au sol nos dirigeants, qu’en sera-t-il du commun des mortels? Mais loin d’être tristes ou résignés, notre espérance est grande, car une nouvelle étoile est née, celle qui guidera désormais nos pas vers la liberté totale. Aujourd’hui, Madiba Mandela peut transmettre le témoin de la lutte et chanter tranquillement le Nunc dimittis comme le fit le vieux Siméon qui, tenant le petit Jésus entre ses mains, remercia le ciel d’avoir vu de ses yeux l’étoile vivante qui sauverait son peuple. M. le président, lorsque de votre cellule vous pourrez voir un oiseau voler libre dans le ciel triste, pensez-y, c’est la jeunesse africaine libre qui vole à vos côtés. Lorsque le soir, dans la douceur et le calme de la nuit, vous pourrez écouter de votre cellule le vent murmurer au dehors, pensez-y, M. le Président, c’est le chant de tous les combattants de la liberté qui vous disent à l’unisson que: Misiki itam! Vous n’êtes pas seul! You will never walk alone! Sie sind nicht allein! Inschallah! Amen.



Vive l’Afrique libérée!

Vive notre humanité libre!
Fama En Août, 2013 (13:12 PM) 0 FansN°: 23
abdou est un homme.. est un homme a garder...........
Sen=gal En Août, 2013 (13:16 PM) 0 FansN°: 24
mais les victimes réclament indemnisation et avec kel argent va t on les dédommager sinon avec celui blanchi par Abdoul Mbaye. Forcément il sera impliqué
Julio63 En Août, 2013 (13:18 PM) 0 FansN°: 25
@peuls. Tu n'es pas académicien que je sache? Le féminin d'auteur n'est pas "autrice". Ce mot n'existe pas. Sans rancune. De la part d'un CERTAIN.
Nouvelle Afrique En Août, 2013 (13:45 PM) 0 FansN°: 26


Invasion de l’Afrique : mettre fin à la menace des pays enclavés et non viables !







Personne n’a encore dit le nom de quelque pays que ce soit. Mais chacun saura se reconnaître.



Aujourd’hui, nous parlons de la menace que représentent les pays africains non viables économiquement sur le long terme, parce que le seuil d’alerte est largement franchi et nous sommes en phase critique.



Le Colon d’hier aura-t-il prévu dans le tracé des frontières, de créer des Etats mort-nés, pour ensuite les manipuler et les utiliser contre les pays à fort potentiel économique ? Ou bien, aurait-il pris conscience que ces pays intrinsèquement indigents car fragilisés par une occupation spatiale non viable économiquement, sur le long terme, constituent une main-d’œuvre bon marché pour son entreprise de recolonisation armée des anciennes colonies intrinsèquement riches ?



Peu importe la réponse. Le constat est que certains pays pensent avoir été mal lotis, mal découpés et qu’avec un morceau de désert qui ne finit pas de s’élargir ou une superficie tout à fait ridicule avec une démographie galopante, eh bien, ces pays-là pensent qu’une recomposition coloniale de leur voisinage immédiat serait la panacée pour les sauver de leur implosion programmée.



Nous n’allons pas être avares en exemples sur ce point.



Regardez le Rwanda. Il fait un douzième (1/12) de la superficie de la Côte d’Ivoire mais abrite la moitié de la population ivoirienne. Il y a donc une très forte densité d’habitants au kilomètre carré. En projetant ce pays dans 50 ans, il va de soit que les terres du Rwanda seront insuffisantes pour faire vivre les fils de ce pays car son économie repose à plus de 40% sur la production agricole. Avec une telle projection dans un futur à moyen terme, il faut comprendre que la constitution d’enclaves économiques, à l’intérieur de la RD Congo devient pour le Rwanda, la seule alternative pour sa viabilité.



En effet, son voisin, le géant dénommé République Démocratique du Congo fait 2 345 000 km2 alors que le Rwanda fait 26 000 km2. La RD Congo regroupe tous les minerais les plus précieux au monde avec une géographie généreuse et des terres abondamment riches. Même en creusant un puits, à une profondeur de 2 mètre sous le sol, vous tombez sur de l’or ou du diamant.



Dans une telle configuration spatiale, pourquoi voulez-vous que le Rwanda ne soit pas cité par plusieurs rapports internationaux comme étant le soutien principal pour ne pas dire le commanditaire des groupes armés qui occupent le Kivu, cette zone frontalière entre les deux pays, immensément riche, d’une richesse à tous points de vue vitale pour la survie du Rwanda dans 50 ans ou 100 ans à venir ?



Et le Burkina Faso alors ? Désertique de moitié. Sans accès à la mer. Vivant d’une économie cotonnière et pastorale tirée par les cheveux avec une population qui croit sans se soucier de demain, quel peu être le pronostic de viabilité pour ce pays dans 50 ans ou 100 ans ?



Nous nous en tenons à ces deux exemples pour ensuite nous pencher sur les enjeux hautement géostratégiques de la viabilité ou non des pays enclavés ou mal logés.



En règle générale, les indigents sociaux sont les plus faciles à recruter par la pègre. Cette règle sociale s’applique également au niveau géostratégique. Un pays indigent à court ou moyen terme, est forcément un réservoir de mercenaires, d’ouvriers de la criminalité d’Etats fascistes et d’hommes à tout faire pour la pègre internationale. La pègre occidentale. La pègre des multinationales occidentales. La pègre formée par les pays en voie d’appauvrissement (PVA).



Dans un tel contexte, le discours qui recrute est celui de la Rectification coloniale. Dans ce cas tout particulier, le Colon apparait comme celui qui vient réparer un tort causé des suites d’un mauvais tracé des frontières laissées en héritage après les travaux forcés et l’esclavage. Il propose donc la "panacée" de la déconstruction des Etats ayant "trop gagné". Il y voit une possibilité de repeuplement économique de ces Etats. Avec cette diaspora venue d’un pays non viable pour puiser à l’intérieur d’un pays fondamentalement riche, afin d’alimenter l’économie du premier cité, la décision de collaborer avec l’envahisseur malin, manipulateur et exploiteur de misère, est très vite prise.



D’autre part, l’approche géostratégique du repeuplement des pays convoités par les pays non viables, dans ce jeu de Rectification coloniale, se bâtit autour de la constitution d’enclaves économiques. Une zone du pays visé est ciblée, puis occupée par les armes. Il y règne un désordre sans nom car une occupation organisée avec un commandement central permettrait d’avoir des interlocuteurs avec qui discuter et négocier un retrait.



En attendant que le temps fasse sont effet et que les nouveaux occupants de l’enclave économique deviennent des immigrés de longue date, ayant des enfants qui sont sociologiquement rattachés au territoire conquis et qui ont besoin de la compassion des uns et des autres pour y mener une vie paisible, compatible avec le bien être du pays victime, eh bien, en attendant tout ça, l’occupation est toujours anarchique, violente, faite d’épuration ethnique, de viols, de tortures, d’exécutions extrajudiciaires, le tout visant à faire fuir les populations autochtones pour installer et fabriquer de futurs "autochtones", les rejetons des envahisseurs armés.



La menace est trop grande. Les pays enclavés et non viables économiquement sont les principaux leviers de l’agression barbare et de la recolonisation-destruction de l’Afrique.



La Côte d’Ivoire en fait les frais. La RD Congo est un chantier en cours. Ce pays n’a pas écouté nos nombreuses mises en garde. Après lui, il y aura le Cameroun et la Guinée Equatoriale. Mais chacun d’eux attendra que la bête entre dans son fruit avant de réagir maladroitement et passer sous occupation.



Nous avons l’âme en peine. Quand trouverons-nous des oreilles pour nous écouter ? Quand prendront-ils conscience que l’Afrique est embarquée dans un schéma d’invasion avec plusieurs leviers sur lesquels joue l’envahisseur ?



Bref. Nous avons à créer un cas d’école. Nous avons à faire face et mettre en déroute un système de Rectification coloniale en Côte d’Ivoire afin que cela serve de cas d’école à toute l’Afrique digne. Nous avons pris conscience du danger. Nous savons que la Côte d’Ivoire, tout comme la plupart des pays africains à fort potentiel, est menacée d’une occupation armée pérenne. C’est pourquoi rien ne nous fera renoncer à notre devoir historique d’enclencher le réveil révolutionnaire de la Nouvelle Afrique par une libération totale et irréversible de ce pays. Ensemble, nous le pouvons. Pour une Afrique digne.

Tigo En Août, 2013 (13:58 PM) 0 FansN°: 27
Je PERSISTE et signe. Il faut auditer la gestion de Nafy Ngom Ndour. I se passait à l'IGE sous sa direction des choses pas très orthodoxes. IL FAUT L'AUDITER.



LA PREUVE PAR LES FAITS.
La Nouvelle Afrique En Août, 2013 (14:57 PM) 0 FansN°: 28


Nouvelle Côte d’Ivoire : la Génération des bâtisseurs arrive !







J’étais en Côte d’Ivoire avant l’agression armée de 2011, quand un soir, sortant d’un restaurant, j’entendis des jeunes passants, visiblement des étudiants, critiquer avec amertume, une très jeune fille qui conduisait une voiture luxueuse de type 4x4, en ces termes : « Djandjou-là ; comment à son âge, elle a fait pour acheter cette voiture qui coûte au moins 60 millions. Un jour, tout ça va finir. Nous, on est la Génération sacrifiée ».



Alors je demande à l’ami avec qui je suis : « Mais pourquoi ces jeunes se décrivent-ils comme étant la Génération sacrifiée ? ». Et l’ami me répondit : « Ils doivent être de la FESCI, le syndicat des étudiants. Ils disent tous qu’ils sont la Génération sacrifiée ».



Je vous épargne le détail des autres échanges qui ont suivi. Parce que je vais parler de choses plus que sérieuses à présent.



Premièrement, je voudrais demander aux jeunes frères de la FESCI de renoncer pour compter de ce jour, à cette croyance qu’on leur a insufflée, je ne sais pour quelle raison.



NON. Vous n’êtes pas une Génération sacrifiée parce que personne n’est maître de votre destin. Donc personne n’a le droit de vous sacrifier, de décider de sacrifier votre avenir, de sacrifier l’avenir de vos frères ivoiriens, de vos familles, de vos descendants.



Alors, à compter de la présente Chronique de la Révolution Permanente, je vous proclame, avec tous les autres jeunes de la Côte d’Ivoire : la Génération des Bâtisseurs !



Deuxièmement, je vais déférer à un devoir de recadrage idéologique qui s’impose à tous les membres de la Révolution Permanente, cette vision idéologique révolutionnaire qui prépare l’avènement de la Côte d’Ivoire nouvelle.



L’avenir de la Côte d’Ivoire, c’est vous. C’est la jeunesse ivoirienne debout, digne, instruite et au travail. Or, celui qui est au travail, celui qui sera au travail, est celui-là qui bâtit. C’est pourquoi nous devons proscrire de notre bouche, de notre esprit et de nos cœurs, l’appellation de « Génération sacrifiée ». Tout comme nous devons proscrire les erreurs de la FESCI qui sont connues ou cachées, les comportements vecteurs de pauvreté qui caractérisaient certains jeunes ivoiriens, la paresse et la préférence de l’amusement au travail honnête qui élève.



La Côte d’Ivoire nouvelle, c’est l’Ivoirien nouveau dont parle le Ministre DON MELLO dans l’un de ses ouvrages. Or l’Ivoirien nouveau passe par un changement radical en donnant dos à notre ancienne laideur pour épouser la beauté majestueuse des nouvelles valeurs qui devront caractériser le fonctionnaire intègre, l’homme d’affaires honnête, l’étudiant travailleur, le paysan moderne et l’homme politique visionnaire que nous devons être. Maintenant.



Permettez-nous donc d’insister. Patriotes et Résistants ivoiriens, vous avez toujours été des bâtisseurs. Sans nul doute, c’est cette conviction qui vous a poussés à affronter les bombes françaises, les canons des rebelles du MPCI devenu FRCI, tout en mettant un point d’honneur à défendre la Côte d’Ivoire, même au péril de votre vie.



Les ennemis de la Côte d’Ivoire vous ont dépeints avec mépris et mensonge. Mais, votre acte suprême de Patriotisme, ne doit en aucun cas être compris comme un sacrifice accompli par des gens désespérés, sans avenir et qui agissent comme des volontaires de la mort gratuite. Non. Votre Patriotisme est un acte de Bâtisseurs. Car c’est en arrachant la liberté, la souveraineté, la dignité de leurs nations aux mains de ceux qui les piétinaient, que les nations développées de ce monde se sont construites.



Et nous le crions de tout notre cœur : tous les jeunes de la Côte d’Ivoire et leurs aînés civils ou militaires qui les encadrent, dans ce combat historique qui est enclenché pour que naisse la Côte d’Ivoire nouvelle, digne, souveraine et prospère, sont de la « Génération des Bâtisseurs ».



Et c’est cette Génération qui arrive. Demain. Dans quelques jours. Débarrassés des clichés maléfiques, débarrassés des erreurs d’hier, de l’ignorance du début. Oui, notre Génération arrive !



Nous sommes des intellectuels de haut niveau. Nous avons avec nous des jeunes frères qui n’ont pas eu la chance de faire de hautes études mais qui savent qu’ils sont le complément indispensable pour transformer nos conceptions scientifiques en bâtisses historiques.



Nous ne sommes pas de la race de ceux qui ont été éduqués à voler, piller, arracher de force, détruire et vivre de rapines et de butins de guerre. Nous ne sommes pas de la race maudite de ceux qui égorgent les Ivoiriens et marchent sur leurs corps pour se hisser vers des hauts emplois de l’Etat sans aucun mérite.



Nous sommes de la bonne graine. Nous sommes des Hommes de valeur. Nous allons bâtir la Côte d’Ivoire après l’avoir libérée. Nous arrivons. Et nous sommes déjà là ! Vous nous verrez sous peu.
Lika En Août, 2013 (15:24 PM) 0 FansN°: 29
c'est vraiment de l’amateurisme au sommet de l'ETAT ,FAIRE DEUX ANS avec son ministre sans ne rien maîtriser de lui comme si on avait des enquêtes de moralité profondes sur lui c grave
Mann En Août, 2013 (15:24 PM) 0 FansN°: 30
La Nouvelle Afrique, Fatim et Cie, arrêter votre propagande absurde. Gbagbo est un criminel, entouré de criminels tribalistes, qui ont tué, pas des milliers d'Européens, mais d'Africains. Si le 11 avrill 2011, c'était Ouattara qui avait été capturé par Gbagbo, on aurait facilement deviné la suite.

Le Front populaire ivoirien (FPI), un parti qui se dit socialiste, mais qui est d'inspiration Nazie. Un parti qui a fait reculer la CI d'au moins trente ans. Si vous aviez vécu en CI entre 2000 et 2010, vous auriez su ce que ce parti sanguinaire et tribaliste a fait de ce pays.

Gbagbo aurait dû être jugé en CI où il a commis ses crimes.

N'insultez pas le Grand Mandela en le comparant au piètre historien Laurent Gbagbo, qui a aussi montré ses limites en tant que politicien, qui passait le plus clair de son temps avec des midinettes.

Gbagbo risque de passer le restant de ces jours en prison. Et il n'a eu que ce qu'il méritait.
Abdoulmbay En Août, 2013 (15:32 PM) 0 FansN°: 31
Ces cravates bleus des FRANCS MAÇONS
Pape En Août, 2013 (16:00 PM) 0 FansN°: 32
On dirait le Président de la République (Abdoul mbaye) et son garde du corps....

Peut être que le senegal irait mieux avec cette architecture gouvernementale.

On devrait essayer.
Deug En Août, 2013 (16:45 PM) 0 FansN°: 33
Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu!Prési sathie leu
Yeksile En Août, 2013 (17:40 PM) 0 FansN°: 34
Mais le problème d’Abdoul Mbaye est encore plus grave dès qu’on envisage la question en rapport avec le procès Habré que notre pays va abriter. Il n’y a aucun doute que les nombreux crimes commis par l’ancien dictateur tchadien ont des connexions avec l’impunité dont il a joui jusqu’ici. Peut-être même que sans cet argent Habré n’aurait trouvé asile nulle part ailleurs en Afrique et que le peuple tchadien aurait depuis lors soldé ses comptes avec le dictateur. C’est peut-être justement tout le sens de la motion de censure intentée contre l’actuel Premier ministre par l’opposition parlementaire. En effet, la démission d’Abdoul Mbaye de son poste de Premier ministre serait non seulement un signal que le procès ne sera pas un simulacre, mais aussi une preuve de cohérence dans la démarche.



Un signal fort, car nul ne sait ce que la défense de Habré pourrait mijoter en coulisse avec ou contre les autorités politiques ou judiciaires pour éviter au procès d’arpenter certains sentiers périlleux. Une preuve de cohérence, car à moins de circonscrire a priori les limites de ce futur feuilleton judiciaire, on devrait déblayer le terrain pour rendre disponibles toutes les informations pouvant éclairer cette affaire. On ne peut pas prétendre juger un criminel au nom de l’Afrique, avec l’argent des Africains et de la communauté internationale, tout en gardant sur son sol de l’argent spolié par la facilitation d’un ancien directeur de banque aujourd’hui premier ministre. Il n’ya pas de sens à tenir ce procès au nom de la bonne gouvernance, de la justice et de la lutte contre l’impunité et garder à la tête de son gouvernement un homme qui fut partie prenante d’une longue et nébuleuse affaire d’argent ayant permis à un criminel d’acheter sa liberté.

La Reine Toucouleur En Août, 2013 (18:55 PM) 0 FansN°: 35
Le problème avec les dictateurs et auteurs de crimes, c'est qu'ils sont jugés quand ils sont trop vieux! Ils ne feront pas leur peine de prison intégralement. Autrement SENEWEB, RE BA TASS. DEUK BO KHAMNE FETCH, WAY, mode dernier cri et ça se dit pays pauvre "YONILMA WESTERN UNION". Les immigrés, arrêtez de vous faire prendre pour des pigeons. Ceux qui sont en bonne santé n'ont qu'à aller travailler. Ceux qui ont fait des enfants n'ont qu'à assumer leur avenir. Nous on supporte les affres de l'hiver, LIGUEY BA DEH, quand tu vas au pays, tu as droit à des critiques du style : "vous les gens de l'occident, vous n'êtes pas à la mode". On se voit mal porter nos boubous et courir derrière les trains pour ne pas arriver en retard, faire la cuisine, ici y a pas d'EMPLOYEES DE MAISON ou si tu les veux, tu travailles et à la fin du mois, tu leur donnes tout ton salaire. ARRETEZ DE NOUS FATIGUER!
Douball En Août, 2013 (19:00 PM) 0 FansN°: 36
nos autorites parlent trop.
So En Août, 2013 (20:02 PM) 0 FansN°: 37
ON SAIT AUJOURD'HUI QUE LE PLUS GRAND VOEU DES ENEMIS DU SENEGAL ET DE MACKY C'EST QU'IL SE SEPARE DE SON PM DE MEME QUE DE SES ALLIES AFP ET PS.

Mais j'ose espérer que Macky est intelligent car ceux qui le pressent de se separer de ceux que j'ai cité seront les premiers à le traiter de traitre.

On sait comment ça marche car c'est de cette façon qu'on complotait contre Wade.

MACKY ECOUTE LES CONSEILS DE YOUSOU A TRAVERS LA CHANCHON HOMATT
Abou Mbow En Août, 2013 (20:17 PM) 0 FansN°: 38
L APR RECLAME LA DEMISSION DU MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE
Leila En Août, 2013 (20:31 PM) 0 FansN°: 39
l'autoroute a péage est une infrastructure qui honore tous les sénégalais

Arrêtons les actes d'indiscipline et comportons en bon citoyen.

l'autoroute a péage est une infrastructure qui honore tous les sénégalais

Arrêtons les actes d'indiscipline et comportons en bon citoyen.

l'autoroute a péage est une infrastructure qui honore tous les sénégalais

Arrêtons les actes d'indiscipline et comportons nous en bon citoyen.

l'autoroute a péage est une infrastructure qui honore tous les sénégalais

Arrêtons les actes d'indiscipline et comportons nous en bon citoyen.

l'autoroute a péage est une infrastructure qui honore nous tous les sénégalais

Arrêtons les actes d'indiscipline et comportons nous en bon citoyen.

l'autoroute a péage est une infrastructure qui honore tous les sénégalais

Arrêtons les actes d'indiscipline et comportons nous en bon citoyen.

Boy Laobe En Août, 2013 (20:46 PM) 0 FansN°: 40
Ça pouvait rester entre vous 2 jusqu`au jour de sa sortie du gouvernement
Deug En Août, 2013 (11:32 AM) 0 FansN°: 41
Mr Mbaye tu demissiones stp macky est un faux type

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com