Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Les familles sénégalaises de l'immigration, leur rôle futur dans notre développement.

Posté par: Djibril ndiaye| Mardi 09 octobre, 2012 21:17  | Consulté 7535 fois  |  18 Réactions  |   
    Le Sénégal est une nation en chantier qui a besoin de tous ses fils particulièrement ceux de la diaspora. Les sénégalais nés de la diaspora ont souvent des opportunités dans l'éducation, la formation et dans l'esprit d'entreprise qui dans l'avenir peuvent jouer un rôle important dans notre développement. Ils sont aussi exposés à deux ou plusieurs cultures qui si elles sont bien balançées vont multiplier les passerelles entre le Sénégal et le reste du monde.   Ces dernières années, nous assistons à une augmentation significative du taux de l'émigration féminine suivie d'un développement des familles et la naissance des enfants dans le pays d'accueil. En Amérique et en Europe, les enfants deviennent automatiquement des citoyens. La politique de développement de ces pays d'accueil et l'attachement au lieu de naissance font souvent que l'enfant retient son lieu de naissance comme une de ces patries. Mais l'enfant qui est né dans une famille sénégalaise qui maintient ces racines avec le pays d'origine par ses valeurs culturelles traditionnelles et religieuses est aussi un sénégalais à part entière. Le rôle de nos femmes comme dans toutes les sociétés est important dans l'éducation de ce(cette) jeune à double nationalité. Nous avons le devoir comme parents de faire profiter à l'enfant du système éducatif de son pays de naissance ou d'accueil et toutes les bonnes qualités liées aux pays d'accueil. Il faut développer chez l'enfant les particularités sénégalaises telles que nos valeurs socioculturelles( la teranga, la religion, la tolérance, la non violence.....) qui font de nous le sénégalais bon teint. Des voyages de visites et d'études des enfants par les parents ou sponsorisés par le gouvernement du Sénégal pourraient élever le degré de sympathie et d'amour pour le Sénégal. Nous devons faire notre devoir en tant que père ou mère et le reste n'est que souhait... Avant l'émigration sénégalaise d'autres peuples(les européens en Amérique, les chinois en Asie, les juifs..) ont prouvé que la personne peut rester attachée à ses origines pour longtemps. Cet attachement est renforcé par l'éducation, l'information et l'environnement. La première et la deuxième guerre mondiale sont une de ces preuves. Quand l'Europe ne pouvait plus se tirer d'affaires de ses conflits ceux sont ses grands enfants de l'Amérique du Nord qui l'ont sauvée deux fois des mains de l'Allemagne. Le cas de la Chine: les émigrés chinois de la Thaïlande, de la Malaisie, des Philippines, Singapour, Hong Kong, Maccau etc...qui sont la plupart des entrepreneurs dans leur pays d'accueil ou de naissance, ont réellement participé au développement de la Chine mère. Ils ont servi de passerelles économiques entre la Chine et le reste du monde. La diaspora juive est très attachée à leur terre promise. Partout ils défendent et font la promotion de l'état Hébreux. Ils maîtrisent bien la science et la technologie et sont parmi les meilleurs entrepreneurs du monde ils sont souvent très attachés à leur culture religieuse.    Les descendants de ces émigrés européens, chinois et juifs n'ont jamais coupé le cordon ombilical avec leur pays d'origine même après des centaines d'années de séparation. La sève nourricière qui a maintenu cette relation est l'éducation, la socioculture et l'information.  Nous sommes optimistes avec l'éducation et notre culture sénégalaise en Amérique et partout dans le monde, nous allons former de véritables citoyens transculturels qui vont jouer un rôle important dans le rapprochement de leur pays de naissance et le Sénégal.   Djibril Ndiaye Ph.D 
 L'auteur  djibril ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (18)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Octobre, 2012 (07:16 AM) 0 FansN°:1
Il est peut probable que l'État du Sénégal soit en mesure de commanditer les voyages des Sénégalais. Les communautés qui ont conservé une forte cohésion étaient généralement soit victime de racisme et ou se mettaient en marge de la société d’accueil en raison de ses fortes croyances religieuses. Autrement les enfants nées à l'étranger se marient avec des personnes qui ne sont pas originaire du pays des parents et après trois génération ils sont complètement intégré.
Anonyme En Octobre, 2012 (16:46 PM)0 FansN°: 372468
Les Sénégalais qui sont en France depuis 4 Générations te diront que l'intégration au sens Français du terme n'existe pas. D'ailleurs nos ancêtres qui étaient dans l'Empire Français disaient probablement la même chose. Africain un jour Africain toujours !

il ne faut pas prendre les opinions des Ado en France pour conclure que Les Africains ou leurs enfants ne savent plus où se trouve l'Afrique, encore moins le Sénégal.

Note : il n'y a d'intégration que d'intégration économique, le reste c'est du bla ! bla ! au boulot !
Filaretordre En Octobre, 2012 (23:21 PM)0 FansN°: 372703
L'auteur de ce blog devrait s'adresser à ces deux demeurés que sont Me ElHadj DIOUF et Abdoulaye Makhtar DIOP qui sont partis en croisade contre les Sénégalais qui prennent d'autres nationalités que sénégalaises.
Ces deux "GUS"s'appellent des Intellectuels,mais moi j'ai des doutes là-dessus.
Kelly En Octobre, 2012 (07:29 AM) 0 FansN°:2
I have been reading about the Diaspora projects in the U.S and Europe and believe there is great value in sharing the existing knowledge and connections of a those who have left their homeland. I am visiting Dakar next month and would be interested in hearing your thoughts if you have time, although I am sorry to say my French and Wolof is terrible.
Anonyme En Octobre, 2012 (22:10 PM)0 FansN°: 372630
So is your English.
Anonyme En Octobre, 2012 (03:31 AM)0 FansN°: 374826
Your english is not good either.
NGOR SENE En Octobre, 2012 (08:51 AM) 0 FansN°:3
Ca c'est justement 'DAx Gannar waxale sa soxla' Tu penses-tu vraiement que l'etat va nous payer des vacances au Senegal. Oublie ca !!!
Tout le monde sait que ici c est dure dure...mais nak te payer des vacances mom je ne te crois pas.
Ca fait longtemp je ne suis pas parti au senegal avec ma famille le billet coute trop cher. j'ai cesse d'y penser. legui nak togg rek te mogn ba xaleyi magu dimbeulima.

un immigre
Anonyme En Octobre, 2012 (11:01 AM) 0 FansN°:4
Billahi , watnané doundou immigre yi daffa metti lole. Mais nake penser que l etat nous donne des billets d avions pour ns famille c est un truc de ouf. N ous demandons au gouvernement de nous faciliter le retour,donner espoir aux immigrés pour qu il retournent chez eux travailler avec leurs experiences... Revoire et respecter l importance de ces hommes et femmes.Vous ne faites que pomper exploter les immigrés, il est temps qu´on les respecte et que l on s occupe de leur retour au pays de la Teranga...Sinon , c est Barsa ou barssakha...
Anonyme En Octobre, 2012 (13:19 PM) 0 FansN°:5
c'est vrais il faudrait que l'état Sénégalais nous aide et nous facilite les démarches pour un investissement au pays sur tout pour une création D'entreprises avec une loi en notre faveur et on arrete de nous plumé si no on reste la ou nous somme
Anonyme En Octobre, 2012 (17:11 PM)0 FansN°: 372472
Pour moi ce qui est bon pour un Sénégalais
doit l'être pour un Sénégalais de la diaspora,
un touriste ou un investisseur étranger.

On peut avoir des limitations du fait de la nationalité ou de l'appartenance à la CEDEAO. Mais dans l'ensemble si l'accueil à l'Aéroport est de bonne qualité, si nos routes sont biens faites, que l'environnement des affaires est bon; tout le monde gagne.
Volai414 En Octobre, 2012 (15:20 PM) 0 FansN°:6
DEBAT INTERESSANT ET UTILE
Monsieur N’Diaye, même si on peut vous reprocher beaucoup d’angélisme dans votre propos, vous avez quand même le mérite de verser au débat un morceau qui vaut la peine d’être débattu. Les blogs fleurissent ce forum sans pour autant apporter des idées intéressantes, ce qui n’est pas votre cas sur ce coup ci. La contribution des binationaux dans l’essor du Sénégal mérite d’être un sujet de débat. Ce n’est pas nouveau mais c’est peut-être la première fois que nous avons cette chance d’en débattre à l’échelle mondiale grâce à l’internet.
Le reproche que je vous faisais réside dans le fait que vous abordez la chose dans une vision trop empreinte d’idéalisme et de patriotisme au point de donner l’impression de nier tous les obstacles et mauvaises manies qui rendent la contribution souhaitée presque irréalisable jusqu’ici.
Vous considérez ces enfants de sénégalais de la diaspora (et à juste titre !) comme des sénégalais à part entière là où la constitution sénégalaise les considère comme entièrement à part (article 28). Je vous rappelle que le gouvernement sénégalais compte parmi ses rangs un supposé germano-sénégalais à qui on reproche sa germanité au lieu de lui reconnaitre ce qu’il peut amener de positif. Dire qu’un ancien ministre s’est permis de lui en faire grief !
Il existe cependant un autre obstacle qui est de taille et qui est peut-être le premier à lever...
Volai414 En Octobre, 2012 (16:06 PM)0 FansN°: 372461
Il existe cependant un autre obstacle qui est de taille et qui est peut-être le premier à lever : combien de parents sénégalais expatriés sont prêts à encourager leurs enfants à aller travailler au pays ? Ce qui motive la réticence des uns et des autres, ce n’est pas un manque de patriotisme mais le fait de ne plus être habitués à l’indiscipline caractérisée qui règne dans notre pays. Cette indiscipline, tant qu’on est dedans on finit par la vivre naturellement. Mais une fois qu’on en sort et que l’on baigne dans des univers plus structurés, on a du mal à la revivre. Quand nous avons élevé nos enfants dans la rigueur de l’occident, croyez-moi que nous y réfléchissons à plusieurs fois avant de les inviter à aller travailler au pays. Je ne suis pas entrain de dire qu’il ne faut pas le faire, je dis simplement qu’il faut préparer le terrain en amont. Un exemple et un seul : si je devais retourner travailler au Sénégal, que je le veuille ou pas, je referais ce que j’ai vécu petit, c’est-à-dire l’entraide familiale. Si mes enfants devaient aller travailler au bled, ils ne feraient pas comme moi car cela ne fait pas partie des habitudes de la société qui les a vus grandir. Est-que ma famille les considérera comme les siens ? Le pari est trop gros pour être hasardeux. Avant de s’attaquer aux enfants, essayons d’abord de lever le voile sur ce qui freine le retour des parents eux-mêmes.
Je ne prétends pas détenir la vérité et je réagis à votre propos dans un simple cadre de débat qui puisse nous faire avancer.
Cordialement.
Faye magueye En Octobre, 2012 (16:13 PM) 0 FansN°:7
Merci ,monsieur Ndiaye , vous avez poser un sujet important.la majeur partie des senegalais de l'exterieu est patriotique et est prete a investir et participer au developpement du senegal.Au lieu de se limiter a envoyer de l'argent(souvent gaspille dans les fetes unitiles) que pour la depense familiale ,les emigres doivent plus pencher a la creation de projets d'entreprise meme a capital mixte. L'etat aussi doit soutenir les investisseurs de la diosporas. pourquoi meme les diminuer ou annuler les taxes douanieres et fiscales pour les cinq premieres annees . au senegal une structure qui emploie des jeunes meme sans des taxes elevees participe au developpement economique.
AnonymFANSe En Octobre, 2012 (21:34 PM) 0 FansN°:8
INUTILE NOUS MEME VOULONS RENONCER A LA NATIONALITE SENEGALAISE , NOS ENFANTS N ONT AUCUN INTERET A VENIR DANS UN PAYS OU LE DETOURNEMENT DES DENIERS PUBLICS EST LE FONDEMENT DE LA CONSTITUTION , LE BLANCHISSEMENT D ARGENT EST UNE REGLE , CE QUE NOS ENFANTS GAGNENT ICI ILS N ONT PAS L INTENTION DE LES INVESTIR AU SENEGAL C EST UNE EVIDENCE . NE PERDEZ PAS VOTRE TEMPS
Anony FANS  En Octobre, 2012 (21:39 PM) 0 FansN°:9
TU AS RAISON PAS QUESTION POUR NOUS DE DEPENSER DE L ARGENT POUR NOS ENFANTS QUI NE CONNAISSENT PAS LE SENEGAL ET N ONT PAS L INTENTION D EN CONNAITRE ILS NE SONT PAS SENEGALAIS ET NE VEULENT MEME PAS EN ETRE
Filaretordre En Octobre, 2012 (23:51 PM)0 FansN°: 372731
KU WACC SA ANDD,ANDD BOO DEM FEKK BOROOM TOOK CA

Cher ami,les valeurs d'emprunt ne sont pas durables;
Rapprochez vous de vos valeurs,inculquez-les à vos enfants et laissez-les choisir.Ne les élevez pas avec des complexes(d'infériorité).Armez-les solidement de NOS valeurs authentiques et non de leurs simulacres;vous serez surpris .Nous n'avons pas à choisir pour nos enfants;nous n'en avons pas le droit.
Anonyme En Octobre, 2012 (21:57 PM) 0 FansN°:10
Il faut corriger un titre quand il contient une faute :"rôle futur".Le mot rôle est masculin.
Genius En Octobre, 2012 (13:06 PM) 0 FansN°:11
Salut Monsieur N'diaye ce que vous expliquez n'est pas faux mais je pense que les sénégalais de la diaspora ne sont pas dupes ils n'accepteront ce sacrifice patriotique que s'ils remarquent une amélioration des conditions de vie des sénégalais. je suis étudiant à l'université cheikh anta diop de dakar et je dois avouer que la qualité d'enseignement est médiocre. J'ai parfois l'impression de vivre dans un pays où pour réussir il faut faire de la politique,de la musique ou du sport.En tant que passionné du savoir j'ai l'impression de ne pas être à ma place,d'être de trop.Il n'ya aucune émulaion intelectuelle au sénégal,l'éducation est baffouée et mes camarades et moi rêvons de partir dans un pays où l'on juge les idées avant la personne.De ce fait je pense que l'apport des sénégalais de la diaspora n'est possible que s'ils remarquent en nous l'envie d'évoluer.

Ajouter un commentaire

 
 
djibril ndiaye
Blog crée le 09/05/2012 Visité 420273 fois 63 Articles 7198 Commentaires 25 Abonnés

Posts recents
Souvenirs et mémoire de nos jeunes héros perdus dans L\'Océan Atlantique et la Méditerranée.
Le baobab et les pangols 
Une solution radicale pour combattre le terrorisme 
Les partis communistes dans l\ évolution de notre démocratie
When foreign aid become an investment
Commentaires recents
Les plus populaires